Historie de la cuisine albanaise

La gastronomie albanaise
La cuisine albanaise est à la croisée des saveurs occidentales et orientales. On y retrouve autant l’influence turque (grillades, byrek, baklavas) que celle de l’Italie méridionale et de ses sauces à base de légumes d’été. Davantage campagnarde que raffinée, elle utilise des produits frais de qualité typiques des pays méditerranéens (tomates, aubergines, huile d’olive, poivrons).
Au restaurant, les soupes et les viandes grillées forment l’essentiel des repas : on mange ici beaucoup de brochettes (shishqebap), de boulettes (qofte) et de petits pâtés de viande (romstek). Dans les villes proches des cours d’eau, les poissons sont également très appréciés.

Les plats typiques
Byrek : pâte feuilletée légèrement cuite et garnie d’un ou de plusieurs ingrédients, tels que fromage (peynirli), épinards (spanakli), viande hachée (kiymali), tomates, oignons, pommes de terre (patatesli), etc. Ils sont traditionnellement préparés à base de yufka, une fine crêpe de blé proche de la pâte filo. Ils se présentent ronds et coupés en parts, ou encore en portions triangulaires. Avec les qoftë (boulettes) et les pita (ou suflaqë – les kebabs locaux), ils constituent la restauration rapide locale.
Fërgesë tirane : un plat servi très chaud à base de viande, de tomates et de poivrons cuits dans des œufs battus. Il existe une version ou seuls des légumes sont cuits dans les œufs.
Paçë koke : une soupe épaisse à base de tête de mouton et généralement consommée au petit déjeuner.
Qofta : des boulettes de viande d’agneau grillées généralement servies avec de la salade et des frites. Dans la région de Korça, les qofta sont agrémentées d’une sauce à base de tomate (on parle alors de qoftë Korça).
Tavë kosi (ou tavë elbasani) : plat à base de yaourt, d’œufs, de mouton et de riz, le tout cuit au four.
Mish jahni : une spécialité du nord du pays, avec du mouton, du gras, des oignons, de l’ail, des prunes séchées et des poivrons.
Mish çomlek : avec du veau que l’on laisse mijoter dans des aubergines, des oignons et des épinards.
Kukurec : des intestins de mouton garnis et parfumés à la marjolaine.
Turli : excellente préparation à base de divers légumes cuits en ragoût.
Ajvar : sauce à base de piment, d’ail, d’aubergines et de poivrons rouges.
Tarator : soupe froide à base de concombre et de yaourt, particulièrement rafraîchissante en été.
Les boissons
Que l’on consomme du raki, de la bière, du vin ou du café, l’usage est de porter des toasts en disant « gëzuar », littéralement « à votre bonheur » !
Le raki : alcool le plus consommé dans le pays, le raki est une eau-de-vie généralement préparée à partir de raisin. Celui de la région de Permet est le plus réputé.
Parmi les autres alcools forts produits en Albanie, on pourra citer le « skënderbeu », un cognac déjà primé dans de concours internationaux, et le « fernet », un alcool à base d’herbes généralement servi en apéritif.
La consommation de la bière est très répandue. L’Albanie produit quelques bières locales parmi lesquelles les plus connues sont la rafraîchissante Tirana, une bière blonde très douce au goût, créée en 1960, la Stela (avec un seul L) et l’excellente Korça, une bière également blonde produite, comme son nom l’indique, dans la région de Korça. Citons aussi la bière de Vlora, la Norga. Ces bières locales sont désormais très bien distribuées et aussi faciles à trouver que les bières d’importation (la grecque Keon, les Italiennes, les hollandaises…).
Les vins albanais : rouges ou blancs, il en existe d’excellents. Les plus réputés sont les vins merlot et tokaj, produits par le vignoble Rilindja (à Korça), le cabernet de Berat et, enfin, le kallmet, produit à Shkodra. Dans les campagnes, en particulier dans la région de Pogradec, il n’est pas rare que les familles fabriquent elles-mêmes leur vin de façon artisanale. Généralement très amers, ces vins raviront les amateurs d’authenticité et de sensations fortes !
Le café fait véritablement partie de la vie albanaise. On le boit à toute heure de la journée, parfois accompagné d’un petit verre de raki ou d’une liqueur sucrée. Dans les familles, il est généralement servi à la manière turque (kafe turke), dans de toutes petites tasses.

Historie de la cuisine albanaise sofra

Floresjixy |
Lebidonquigargouille |
Fredericogfz |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Nuneztohv
| 123cuisinedeprovence
| Razije